Retour à la page d'accueil

Marc Petit

 

Exposition du 30 juin au 24 septembre 2017

 

ŒUVRES CHOISIES 2000 - 2016

 

 

Marc Petit, considéré comme l’un des plus grands sculpteurs vivants, expose à la Chapelle Saint-Libéral et dans les cours et jardins du centre historique de la ville de Brive, une sélection d’œuvres réalisées entre 2000 et 2016. Dans cette exposition, les figures emblématiques de son travail côtoient des sculptures inédites, comme « L’île bleue » ou « Sur le fil ».  

Réalisée avec le concours de l’Etat (ministère de la culture et de la communication – direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine), cette manifestation offre au public une promenade estivale au cœur de l’art de Marc Petit et de ses sculptures en bronze.

Véritable sculpteur de l’humanité, Marc Petit transcende la matière jusqu’à plonger au plus profond de chaque être sculpté. Il suggère l’attente, la douleur, la résignation à travers des œuvres bouleversantes d’expressivité. En sculptant, l’artiste recherche le naturel, et veut donner l’illusion que ses sculptures ont été créées par la nature.

Ses œuvres décharnées, creuses et sombres peuvent à première vue faire détourner le regard, mais invitent dans un second temps, à regarder au-delà de la sculpture et de soi-même.

 

Le sculpteur

 

« Je ne fais pas de la sculpture pour déranger le monde, pour perturber, pour agresser. J’essaie de trouver la beauté » - Marc Petit

 

Marc petit est né en 1961 à Saint-Céré dans le Lot. Il passe son enfance à Cahors où il réalise ses premières sculptures dès l'âge de 14 ans. Deux sculpteurs, anciens élèves des beaux-arts de Paris, René Fournier et Jean Lorquin (premier grand prix de Rome 1949) corrigeront régulièrement son travail pendant plus de dix ans. A 24 ans il présente sa première exposition personnelle à Villeneuve sur Lot.

La bourse qu’il obtient lorsqu’il devient lauréat de la fondation de France en 1989 lui permet de financer ses premiers bronzes. En 1993, il est lauréat de la fondation Charles Oulmont. La même année est organisée une exposition de ses œuvres au musée Jean-Jaurès de Castres.

En 2006, la ville de Cahors et le conseil général du Lot lui consacrent une double exposition, au musée Henri Martin de Cahors et au musée Rignault de Saint-Cirq-Lapopie.

Le 18 octobre 2008 le Musée Marc Petit ouvre ses portes dans les murs du Lazaret Ollandini à Ajaccio.

Durant l’été 2011, le centre d’art contemporain de l’Abbaye d’Auberive, en Haute-Marne, présente sa première rétrospective. Plus de trois cents sculptures et une centaine de dessins sont montrés dans le parc et les vingt-six salles. Le 22 octobre est inauguré  L’espace Marc Petit à la galerie Artset à Limoges.

 

La galerie Le Clos des Cimaises à Saint-Georges-du-bois ouvre Le Clos de sculpture Marc Petit  en mars 2012 et présente « 30 ans de bronzes » de mai à octobre 2013.

Le 25 avril 2014 L'Ange du Lazaret est inauguré, place Clément Marot à Cahors.

L'exposition organisée par la ville de Limoges et la galerie Artset de 74 grands formats dans les jardins de l'Evêché de mars à septembre 2016 était sa 100éme monographique.

Son travail est régulièrement présenté dans de nombreuses galeries en Europe et sur des foires d'art internationales. 

 

L'exposition

 

L’exposition « Marc Petit - Œuvres choisies 2000 – 2016 » présente une sélection d’œuvres réalisées par l’artiste pendant cette période. Cette manifestation offre au public une promenade estivale au cœur de l’art de Marc Petit et de ses sculptures en bronze dans la Chapelle Saint-Libéral, mais également dans les cours et jardins du centre historique de la ville de Brive.

 

Les figures emblématiques du travail de Marc Petit côtoient des sculptures inédites, jamais encore exposées. Ainsi, La famille, œuvre incontournable réalisée en 2000, est exposée une nouvelle fois, tandis que, L’île bleue, œuvre inédite sculptée en 2016 est présentée au public pour la première fois. 

 

Les différents lieux de la Ville de Brive où seront exposées des sculptures de l’artiste du 30 juin au 24 septembre 2017:

  • Les jardins et la cour du musée Labenche
  • Le jardin du Conservatoire
  • La cour d’entrée des Archives Municipales
  • La cour d’honneur de la Mairie
  • L’atrium de la Médiathèque
  • La Chapelle Saint Libéral

 

Informations pratiques

Chapelle Saint-Libéral, rue de Corrèze, 19100 Brive-la-Gaillarde.  Tél. : 05.55.74.41.29

Du mardi au samedi de 10h à 18h ; le dimanche de 15h à 18h. Entrée libre.

 

Plan du site | Liste de diffusion |