Retour à la page d'accueil

Catherine Libmann. De la forêt de tes rêves, je t'écris...

 

Du 09 septembre au 12 octobre 2014, la chapelle Saint-Libéral accueille une exposition consacrée à Catherine Libmann, artiste plasticienne de la fibre végétale.

 

Découvrir le langage du végétal telle une architecture de vie en mouvement.

Créer aussi l’incertitude étrange d’un espace intérieur avec l’ordinaire de simples branchages.

Catherine Libmann écrit sa partition de fibres, entre tapisserie haute lice et papier chiffon.

Interroger la mémoire de nos influences, le rapport de ce que nous voyons à ce que nous savons intimement, vécu, enfoui.

Parce que ce qui fait illusion n’est pas tant une erreur de perception qu’une diversité de connaissances et de références.

Un fil d’Ariane déroulé autour de la question du déplacement.

 

Présentation de l'artiste

Attirée dès le plus jeune âge par le tissage et la tapisserie, Catherine Libmann s’oriente vers cet art qu’elle perfectionne aux Gobelins. La tapisserie haute lice n'a plus de secret pour elle et elle l’enseigne pendant plusieurs années. Mais l’envie de faire partager sa passion, d’expérimenter d’autres techniques, d’autres matériaux influe sur son parcours. Catherine Libmann devient licière, plasticienne de la fibre. Tout comme la danse qu’elle a pratiquée, l’artiste travaille avec la même rigueur et la même discipline.

Chacune de ses créations est une rencontre nouvelle avec le monde végétal. La nature - sa matière, ses formes et ses couleurs – est la base à partir de laquelle l’artiste crée. Elle l’accumule, la noue, la tresse, l’agglomère pour en révéler la lumière, la transparence, la virtuosité. Catherine Libmann ne représente pas la nature, elle l’investit. Elle travaille autour du paysage, de tapisseries haute lice en installations in situ.

A une technique classique qui relève d'un savoir-faire reconnu, elle associe un point de vue original et des matières végétales inattendues qu’elle déroule sur ses créations. Elle utilise toutes sortes de matières, lisses ou rugueuses, des fibres de Madagascar aux crins d’archets.

Parallèlement à ce travail en deux dimensions sur le métier à tisser, elle s’intéresse au volume et à la représentation dans l’espace. Osier, setsuka et rouge fol, plus ou moins souples et tortueux : elle les sculpte en un geste répétitif, comme celui du licier ou du danseur pour atteindre la justesse.

A travers ses oeuvres et au fil d'un cheminement fait de rencontres, de travail et de solitude, Catherine Libmann recrée un lieu, à mi-chemin entre le dehors et le dedans, le sauvage et l’apprivoisé, la Nature et l’Homme. Telle Ariane, elle nous relie à nos fibres originelles, faites d’écorce, de paille et de coton.

 

Chapelle Saint-Libéral

Rue de Corrèze

19100 BRIVE

tél. : 05.55.74.41.29

Du mardi au vendredi de 12h à 18h, le samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h et le dimanche de 15h à 18h.

Entrée libre.

Plan du site | Liste de diffusion |