Retour à la page d'accueil

Max Raedecker

En automne, le musée Labenche propose une rétrospective de l’œuvre de Max Raedecker, peintre né à Amsterdam en 1914. Issu d’une grande famille de sculpteur, Max se distingue rapidement par son choix de la peinture comme médium principal. Après plusieurs années de formation en Europe, à Paris puis à Florence, le jeune homme est rattrapé par la Seconde Guerre Mondiale. Envoyé par son ambassade en Limousin, il découvre alors la Corrèze et décide de s’y installer.

Entre Amsterdam, Paris où il dispose d’un atelier à la Ruche et Chaunac, le village où il pose ses valises, Max va développer une œuvre foisonnante, marquée par les Avant-gardes et les renversements du XXe siècle.

Max Raedecker est un artiste européen – dans sa culture, dans ses influences mais également dans sa pratique. Ses origines néerlandaises inspirent sa palette tandis que ses voyages en Italie et la fréquentation des milieux parisiens aiguisent sa perception.

L’exposition rassemble les différentes périodes artistiques ainsi que les recherches menées par le peintre pour rendre compte de sa vision. Hollandais rebelle à la tradition familiale, adolescent voyageur, témoin de l’avant-garde et interprète abstrait, Max Raedecker questionne le dessin et la peinture, le trait et la couleur, la forme et son mouvement. Il participe ainsi aux grandes controverses classiques tout en les actualisant à l’aulne de l’abstraction.

L’exposition rassemble environ 60 peintures et dessins, de 1931 aux années 1980. Les multiples facettes du personnage sont ici restituées : sa palette contrastée en profondeur et transparence, son trait dynamique et spontané, la sincérité de son regard et de son geste, la sensibilité de son interprétation du réel.

 

Du samedi 13 septembre au lundi 10 novembre 2014

MegaZine3 requires FlashPlayer 9

Get Adobe Flash player

Powered by MegaZine3

Plan du site | Liste de diffusion |