Retour à la page d'accueil

Nos collections

Des collections variées

 

buste d'évèque fin xvème siècle
Pour illustrer l’histoire de Brive et de sa région des origines jusqu’au milieu du 20e siècle, le musée Labenche possède des collections très variées, ayant trait à plusieurs disciplines.

 

Ainsi, conserve-t-il aussi bien des spécimens naturalisés et des monnaies que des collections archéologiques (préhistoriques et gallo-romaines essentiellement), beaux-arts ou encore ethnographiques. Parmi ces collections, les dix pièces de tapisseries du 17e siècle issues de la Manufacture Royale de Mortlake occupent une place de choix car elles représentent un ensemble unique en France.

 

Variées, ces collections sont aussi nombreuses. En effet, le musée Labenche abrite plus de 60 000 objets ou ensembles d’objets dont 5 000 environ sont présentés au public à travers des collections permanentes, le reste étant en réserves.

 

 

 

 

Des statuts divers

 

Collections médiévales
Ces objets ne sont pas tous gérés de la même manière car tous n’ont pas le même statut légal.

 

Les 36 000 objets ou ensembles d’objets dits inventoriés car inscrits à l’inventaire réglementaire du musée constituent un premier groupe. Ces œuvres sont inaliénables et imprescriptibles, ce qui permet d’assurer leur transmission aux générations futures.

 

Les autres objets, qui, pour diverses raisons, n’ont pas été inventoriés, forment le second groupe. Parmi eux, se trouvent les matériels dits « d’étude ».

 

Un dernier groupe, plus restreint, regroupe les œuvres placées en dépôt auprès du musée Labenche par d’autres établissements ou par des particuliers. Ces objets, dont la Ville de Brive n’est pas propriétaire, font l’objet d’une gestion très stricte, régie par la Loi.

 

Encart vocabulaire :

 

Imprescriptible : se dit d’un bien qui, appartenant au domaine public, peut être récupéré, sans limite de temps, après une perte ou un vol.

Inaliénable : se dit d’un bien qui ne peut être vendu ou donné.

Matériel d’étude : se dit d’un bien qui n’est conservé que pour sa valeur scientifique potentielle (ex : certains éléments archéologiques) et pourra être détruit ou, au contraire, inscrit à l’inventaire réglementaire après étude.

  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0001.jpg

    Buste d'evêque (fin XVe), salle Cardinal Dubois

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0002.jpg

    En fond, la salle des Comtes de Cosnac, tapisserie de Mortlake (Mars revêtant son armure, 2e moitié du XVIIe)

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0003.jpg

    En fond, la stèle funéraire du bourgeois Maschalx, milieu XIIIe, salle Gerhardt Green de Saint-Marsault

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0004.jpg

    Machines à coudre (fin XIXe-début XXe), salle Ernest Rupin

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0005.jpg

    Poissons naturalisés, salle Pierre-André Latreille

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0006.jpg

    Vue de la salle Gerhardt Green de Saint-Marsault, collections médiévales

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0007.jpg

    Vue de la salle Maréchal Brune

    Image
  • ./Galleries//1338285325/1338285325-0008.jpg

    Vue de la salle Marie-Rose Guillot

    Image

Plan du site | Liste de diffusion |