Retour à la page d'accueil

L’hôtel Labenche

Probablement construit vers 1540 par Jean II de Calvimont, seigneur de Labenche, garde des sceaux et greffier du roi François Ier pour le Bas-Limousin, l’hôtel Labenche constitue l’un des plus beaux exemples de l’architecture civile de la Renaissance en Limousin.

Aujourd’hui situé en bordure de la première ceinture de la ville, il était, à l’origine, implanté dans l’enceinte médiévale de la ville.

 

La partie Renaissance

 

Buste de femme dans la cour intérieure
La partie ancienne de l’hôtel (l’aile sud) est constituée par deux ailes en retour d’équerre et présente, au rez-de-chaussée, des galeries dont les arcades ouvrent sur la cour d’honneur.

 

C’est dans cette cour que se trouvent les éléments de décoration emblématiques de l’hôtel Labenche : les bustes d’hommes et de femmes, sortant à demi de fausses baies, qui surmontent les fenêtres des étages.

 

Mais cette cour n’est pas la seule partie de l’édifice à avoir été soigneusement ornée. Ainsi, lorsque l’on pénètre dans l’hôtel, par une porte décorée à l’antique, découvre-t-on un grand escalier, formé de deux volées parallèles. Monumental, il dessert les étages et présente, sur ses paliers, des croisées d’ogives retombant sur des écus et sur des bustes de femmes et de guerriers antiques. Les deux grandes salles du premier étage, sans doute autrefois salles de réception, abritent elles aussi un élément d’apparat : une cheminée ornée d’une frise sculptée de combattants antiques.

 

Les transformations du 19e siècle

 

Vue de la cour
Classé Monument Historique en 1886 pour ses parties Renaissance et 18ème siècle et devenu propriété de la Ville de Brive en 1906, l’hôtel Labenche a abrité différents services municipaux et associations jusqu’en 1978.

 

A cette date, la Ville décida de le restaurer et de le réaménager pour qu’il devienne le nouveau siège des collections du musée Rupin, celui-là étant à l’étroit dans les locaux de l’ancien couvent des clarisses (aujourd’hui Archives Municipales).

 

L’actuel musée était né : il porte désormais le nom de l’édifice.

  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0001.jpg

    Culot sculpté (homme) recevant les voûtes de l'escalier de l'aile Renaissance

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0002.jpg

    Culot sculpté (lion) recevant les voûtes de l'escalier de l'aile Renaissance

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0004.jpg

    Détail d'une fenêtre de l'aile Renaissance

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0003.jpg

    Dessus de la porte d'entrée du musée

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0006.jpg

    Hôtel Labenche - première moitié du 20e

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0005.jpg

    Hôtel Labenche - première moitié du 20e

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0007.jpg

    Vue de la cour, depuis les arcades

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0008.jpg

    Vue de la cour

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0009.jpg

    Vue d'un buste de femme dans la cour

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0010.jpg

    Vue d'une fenêtre de l'aile Renaissance

    Image
  • L'hôtel Labenche

    ./Galleries//1338284249/1338284249-0011.jpg

    Vue générale du musée, depuis le boulevard

    Image

Plan du site | Liste de diffusion |